31 mai 2018

STRASBOURG I Journée d’étude sur les nouveaux droits sociaux fondamentaux organisée par l’UMR GESTE


L’UMR GESTE organise une journée d’étude sur les nouveaux droits sociaux fondamentaux qui se tiendra à Strasbourg le 31 mai 2018. 

Les droits à l’eau, à l’énergie et au logement : nouveaux « droits sociaux fondamentaux » à l’ère de l’État post-providence ?

Longtemps en France, les droits sociaux ont constitué le prolongement naturel des droits civiques et politiques instituant le principe d’une dette de la nation garanti par l’Etat-providence à l’égard des populations les plus fragiles. La mise en visibilité des « sans-abris », des « pauvres en énergie » et des « pauvres en eau » du début des années 90 marque un tournant dans l’histoire contemporaine de la pauvreté des pays riches qui révèle des formes inhabituelles d’indigence portant sur les besoins et services essentiels à la vie.
Face à ces nouvelles catégories de pauvreté, la notion de droits humains fondamentaux va émerger sur la scène internationale et celle des politiques sociales nationales et faire office de nouvelle catégorie d’action pour lutter contre ces facettes modernes de l’exclusion.
En s’appuyant sur des enquêtes de terrain, des récits empiriques et des réflexions méthodologiques menés par des chercheurs, la journée d’étude a pour objet de faire un point d’étape à la fois téléologique, juridique, institutionnel et opérationnel de cette nouvelle catégorie de « droits sociaux fondamentaux ».
Ce sera aussi l’occasion d’interroger l’ambition et la légitimité de ces nouveaux droits à l’ère de l’Etat post-providence.
La mise en débat sera assurée par des chercheurs et par des acteurs institutionnels des politiques sociales et de la mise en œuvre de ces nouveaux droits.
 
Inscription obligatoire
(voir bulletin d’inscription rattaché au programme).