9 mars 2021

En ligne | L’économie au défi des inégalités de genre

Avec son ouvrage L’économie féministe, Hélène Périvier lève le voile sur l’apparente neutralité des concepts et des analyses de la science économique. Il met au jour les ressorts d’une organisation sociale issue du modèle patriarcal.

La science économique a été pensée par des hommes, pour être au service d’une société dirigée par des hommes. Encore aujourd’hui, les femmes représentent à peine un quart des économistes.

 « Les scientifiques cherchent non seulement à comprendre le monde mais essayent de l’améliorer. L’améliorer exige d’avoir une réflexion en matière de justice. » Or les chercheurs sont affectés par des biais sociaux et cognitifs qui ont pu « influencer non seulement les questions que posaient les économistes mais aussi les outils dont ils se sont dotés pour y répondre ».

L’économie féministe, parce qu’elle renouvelle les thèmes et les approches de la discipline, déploie des savoirs et des outils pour atteindre l’égalité des sexes.

— Intervenants —

Conférence-débat animée par Thomas Melonio, directeur exécutif Innovation, Recherche et Savoirs à l’Agence française de développement (AFD).

Avec : Hélène Périvier, économiste à l’Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE-Sciences Po Paris). Elle y dirige le programme de recherche et d’enseignement des savoirs sur le genre (PRESAGE). Elle est membre du conseil de direction de la Cité du genre. Elle est également membre du Haut Conseil à la Famille, à l’enfance et à l’âge. Ses recherches portent sur les politiques sociales, le marché du travail et les inégalités entre les sexes ; son dernier ouvrage, L’économie féministe, est paru aux Presses de Sciences Po à l’automne 2020.

En savoir plus sur : https://app.livestorm.co/agence-fra...